Louer son bien en colocation : halte aux idées reçues !

Au delà de sa popularité auprès des étudiants et des jeunes actifs, la colocation présente une longue série d’avantages, à tous les niveaux, pour les propriétaires. Confiance, gain de temps, maximisation du taux d’occupation du bien et meilleure rentabilité : vous avez tout intérêt à investir dans la colocation ! Décryptage par l’équipe Whoomies.

Mar 20, 2020

Une confiance retrouvée entre locataires et propriétaires

Après avoir bien longuement souffert d’une image peu flatteuse, version « auberge espagnole », la colocation retrouve progressivement ses lettres de noblesse et c’est tant mieux ! En effet, la société et les modes de vie évoluent, ce qui a directement impacté notre perception de la vie en habitat partagé, on vous explique pourquoi.
Tout d’abord, il faut savoir que la typologie des colocataires à bien changé ces dernières années.
En effet, l’analogie entre colocation et vie étudiante était souvent faite instinctivement, entraînant ainsi une certaine méfiance voire une peur des dégradations dans l’esprit des propriétaires. Soyez rassurez, car contrairement aux idées reçues, la part des jeunes actifs vivant en colocation a atteint les 45%, contre 40% d’étudiants. Les 5% restant représentent les seniors, les familles monoparentales et autres, optant pour un cadre de vie plus convivial et chaleureux.

D’autre part, qu’il s’agisse d’une colocation ou non, vos locataires doivent vous verser un dépôt de garantie, que vous êtes en droit de retenir en partie ou intégralement en cas de dommage, afin de réaliser des travaux. Et qui dit plusieurs colocataires, dit automatiquement plusieurs de dépôts de garantie, ce qui réduit donc le risque d’impayés.

Une confiance retrouvée entre locataires et propriétaires


Gain de temps

Si vous louez votre bien en colocation vous êtes libres de laisser à vos locataires le soin de trouver un remplaçant lorsque l’un d’eux décide de partir. Cela vous permet donc de déléguer la recherche du futur locataire, l’organisation des visites, voire même l’étude du dossier et la solvabilité du candidat. Un gain de temps non négligeable pour les propriétaires !

Vos locataires ont d’ailleurs tout intérêt à prendre cette mission au sérieux afin de garantir la sérénité au sein de la colocation et la bonne entente avec le candidat retenu. De plus, il faut savoir que lorsqu’un des colocataires part, il est tenu de verser sa part du loyer jusqu’à 6 mois après son départ, dans le cas où il ne serait pas encore remplacé, raison de plus pour s’impliquer dans cette démarche cruciale !
Enfin, sachez que laisser vos colocataires choisir la personne qui vivra avec eux est un excellent moyen de les fidéliser.

Whoomies Tip : Grâce à l’application Whoomies, vos locataires peuvent rapidement et gratuitement trouver le remplaçant idéal en cas de départ d’un des colocataires, grâce au filtrage par affinités (mode de vie, personnalité, habitudes alimentaires, centres d’intérêt). Ils pourront également créer des groupes de discussion afin d’échanger avec leurs candidats et organiser plus facilement des visites.



Taux d’occupation et meilleure rentabilité

Avec un loyer à prix attractif et une surface habitable plus grande et plus de convivialité, les demandes de colocations explosent.
En effet, pour une chambre en colocation on compte en moyenne 6 candidats, voilà pourquoi le risque d’inoccupation du bien reste très faible.
Avec un loyer total un peu plus élevé par rapport au prix du marché de la location traditionnelle, tout en faisant profiter à vos locataires d’un loyer en moyenne 30% moins cher, le pari de la colocation est gagnant pour tous !
Louer son bien en colocation permet donc aux propriétaires de tirer le meilleur parti de leur investissement immobilier.


Pour conclure, la colocation reste une solution très avantageuse pour louer rapidement son bien, tout en s’assurant des rentrées d’argent régulières. Au vu des dernières évolutions en terme de mode de vie, la colocation attire de plus en plus de nouvelles typologies de personnes, ce qui garantit aux propriétaires de louer plus sereinement leur bien.

Enfin, dernière information utile à savoir, le propriétaire pourra être exonéré des impôts sur les revenus locatifs si il est également colocataire dans son appartement : un avantage non négligeable ! Alors n’attendez plus et louer votre bien en colocation grâce à Whoomies !

Une confiance retrouvée entre locataires et propriétaires

Après avoir bien longuement souffert d’une image peu flatteuse, version « auberge espagnole », la colocation retrouve progressivement ses lettres de noblesse et c’est tant mieux ! En effet, la société et les modes de vie évoluent, ce qui a directement impacté notre perception de la vie en habitat partagé, on vous explique pourquoi.
Tout d’abord, il faut savoir que la typologie des colocataires à bien changé ces dernières années.
En effet, l’analogie entre colocation et vie étudiante était souvent faite instinctivement, entraînant ainsi une certaine méfiance voire une peur des dégradations dans l’esprit des propriétaires. Soyez rassurez, car contrairement aux idées reçues, la part des jeunes actifs vivant en colocation a atteint les 45%, contre 40% d’étudiants. Les 5% restant représentent les seniors, les familles monoparentales et autres, optant pour un cadre de vie plus convivial et chaleureux.

D’autre part, qu’il s’agisse d’une colocation ou non, vos locataires doivent vous verser un dépôt de garantie, que vous êtes en droit de retenir en partie ou intégralement en cas de dommage, afin de réaliser des travaux. Et qui dit plusieurs colocataires, dit automatiquement plusieurs de dépôts de garantie, ce qui réduit donc le risque d’impayés.

Une confiance retrouvée entre locataires et propriétaires


Gain de temps

Si vous louez votre bien en colocation vous êtes libres de laisser à vos locataires le soin de trouver un remplaçant lorsque l’un d’eux décide de partir. Cela vous permet donc de déléguer la recherche du futur locataire, l’organisation des visites, voire même l’étude du dossier et la solvabilité du candidat. Un gain de temps non négligeable pour les propriétaires !

Vos locataires ont d’ailleurs tout intérêt à prendre cette mission au sérieux afin de garantir la sérénité au sein de la colocation et la bonne entente avec le candidat retenu. De plus, il faut savoir que lorsqu’un des colocataires part, il est tenu de verser sa part du loyer jusqu’à 6 mois après son départ, dans le cas où il ne serait pas encore remplacé, raison de plus pour s’impliquer dans cette démarche cruciale !
Enfin, sachez que laisser vos colocataires choisir la personne qui vivra avec eux est un excellent moyen de les fidéliser.

Whoomies Tip : Grâce à l’application Whoomies, vos locataires peuvent rapidement et gratuitement trouver le remplaçant idéal en cas de départ d’un des colocataires, grâce au filtrage par affinités (mode de vie, personnalité, habitudes alimentaires, centres d’intérêt). Ils pourront également créer des groupes de discussion afin d’échanger avec leurs candidats et organiser plus facilement des visites.



Taux d’occupation et meilleure rentabilité

Avec un loyer à prix attractif et une surface habitable plus grande et plus de convivialité, les demandes de colocations explosent.
En effet, pour une chambre en colocation on compte en moyenne 6 candidats, voilà pourquoi le risque d’inoccupation du bien reste très faible.
Avec un loyer total un peu plus élevé par rapport au prix du marché de la location traditionnelle, tout en faisant profiter à vos locataires d’un loyer en moyenne 30% moins cher, le pari de la colocation est gagnant pour tous !
Louer son bien en colocation permet donc aux propriétaires de tirer le meilleur parti de leur investissement immobilier.


Pour conclure, la colocation reste une solution très avantageuse pour louer rapidement son bien, tout en s’assurant des rentrées d’argent régulières. Au vu des dernières évolutions en terme de mode de vie, la colocation attire de plus en plus de nouvelles typologies de personnes, ce qui garantit aux propriétaires de louer plus sereinement leur bien.

Enfin, dernière information utile à savoir, le propriétaire pourra être exonéré des impôts sur les revenus locatifs si il est également colocataire dans son appartement : un avantage non négligeable ! Alors n’attendez plus et louer votre bien en colocation grâce à Whoomies !

Partager l'article

Louez votre appartement à des colocataires en toute confiance

Déposez votre annonce sur Whoomies en 2mn chrono' !

Ces articles peuvent t'intéresser

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form