Je quitte ma colocation : quelles sont les démarches à suivre ?

Lorsque vous vivez en colocation, vous vous engagez, de la même façon que pour un logement traditionnel, à respecter ensemble des règles et des obligations à l’égard de votre propriétaire. Les frais supplémentaires versés et les contrats signés avant votre emménagement tels que le dépôt de garantie ou la clause de solidarité viennent renforcer la garantie et l’aspect collectif de votre engagement. Pour autant, il est très probable que votre colocation initiale connaisse des va-et-vient de nouveaux colocataires. Dès lors, quelles sont les démarches à suivre lorsqu’un colocataire s’en va? Son départ remet-il en cause tous les contrats que vous avez signés au début de votre colocation? Whoomies vous dit tout dans cet article!

Aug 13, 2020

Si un colocataire s’en va, il doit premièrement donner congé

Un colocataire qui s’en va n’a pas besoin d’obtenir l’accord de tous les autres locataires mais doit le signaler au propriétaire en donnant congé. Donner congé c’est quoi? C’est assurer à son propriétaire qu’il quitte définitivement le logement partagé car sinon il reste sous le statut  de “colocataire” et est donc redevable du loyer. Pour cela rien de plus simple: le locataire partant doit envoyer à son propriétaire/bailleur une lettre de congé en respectant la durée du préavis de 1 ou 3 mois.

Pour rappel, le préavis est de 1 mois si:

  • Le logement se situe dans une “zone tendue”, c’est à dire une ville où la demande de logement est élevée. C’est le cas par exemple pour les logements à Paris.
  • Si le colocataire quitte le logement pour les motifs suivants: perte d’emploi, santé, mutation professionnelle, attribution d’un logement social...

 

Le bail continue de fonctionner

Un bail de location s’arrête lorsque tous les colocataires s’en vont définitivement du logement. Ainsi, si un colocataire part, le bail ne cesse pas pour autant. Cependant, le colocataire reste redevable du loyer pour une durée maximale de 6 mois à compter de la fin de son préavis. S’il est remplacé par un autre colocataire, la solidarité du colocataire peut prendre fin. Il n’est pas nécessaire de conclure un nouveau contrat, un avenant suffit à le faire figurer dans le bail. 

L’avenant au bail comprend le nom du propriétaire ou du bailleur et son adresse, la date à laquelle le colocataire quitte le logement, le nom de ceux restants, et un résumé du déménagement du colocataire. 


La restitution du dépôt de garantie

Le colocataire partant peut récupérer sa part du dépôt de garantie seulement quand le bail se termine, soit dès que tous les colocataires quittent définitivement le logement. Pour récupérer sa part, il peut donc trouver une solution à l’amiable en demandant aux autres colocataires ou au nouveau venu de le rembourser. Pour rappel, le propriétaire a pour obligation de restituer le dépôt de garantie au départ du dernier colocataire mais il peut choisir d’en reverser la totalité à un seul des occupants. Les autres colocataires s’arrangeront entre eux pour répartir la somme. 


Enfin, l’étape la plus importante qui suit le départ d’un colocataire est son remplacement! Du côté du propriétaire/bailleur comme des colocataires, il est plus que nécessaire pour des raisons pratiques et financières de trouver un nouveau colocataire le plus rapidement possible! Mais attention: il est important de ne pas faire d’erreur et de bien choisir la personne qui viendra partager sa vie avec la votre! Pour cela, rendez-vous sur le site internet ou l’application gratuite Whoomies (disponible sur IOS et Android) pour trouver le colocataire qui vous convient et vous correspond selon vos centres d’intérêts et besoins! Pas mal non?

Si un colocataire s’en va, il doit premièrement donner congé

Un colocataire qui s’en va n’a pas besoin d’obtenir l’accord de tous les autres locataires mais doit le signaler au propriétaire en donnant congé. Donner congé c’est quoi? C’est assurer à son propriétaire qu’il quitte définitivement le logement partagé car sinon il reste sous le statut  de “colocataire” et est donc redevable du loyer. Pour cela rien de plus simple: le locataire partant doit envoyer à son propriétaire/bailleur une lettre de congé en respectant la durée du préavis de 1 ou 3 mois.

Pour rappel, le préavis est de 1 mois si:

  • Le logement se situe dans une “zone tendue”, c’est à dire une ville où la demande de logement est élevée. C’est le cas par exemple pour les logements à Paris.
  • Si le colocataire quitte le logement pour les motifs suivants: perte d’emploi, santé, mutation professionnelle, attribution d’un logement social...

 

Le bail continue de fonctionner

Un bail de location s’arrête lorsque tous les colocataires s’en vont définitivement du logement. Ainsi, si un colocataire part, le bail ne cesse pas pour autant. Cependant, le colocataire reste redevable du loyer pour une durée maximale de 6 mois à compter de la fin de son préavis. S’il est remplacé par un autre colocataire, la solidarité du colocataire peut prendre fin. Il n’est pas nécessaire de conclure un nouveau contrat, un avenant suffit à le faire figurer dans le bail. 

L’avenant au bail comprend le nom du propriétaire ou du bailleur et son adresse, la date à laquelle le colocataire quitte le logement, le nom de ceux restants, et un résumé du déménagement du colocataire. 


La restitution du dépôt de garantie

Le colocataire partant peut récupérer sa part du dépôt de garantie seulement quand le bail se termine, soit dès que tous les colocataires quittent définitivement le logement. Pour récupérer sa part, il peut donc trouver une solution à l’amiable en demandant aux autres colocataires ou au nouveau venu de le rembourser. Pour rappel, le propriétaire a pour obligation de restituer le dépôt de garantie au départ du dernier colocataire mais il peut choisir d’en reverser la totalité à un seul des occupants. Les autres colocataires s’arrangeront entre eux pour répartir la somme. 


Enfin, l’étape la plus importante qui suit le départ d’un colocataire est son remplacement! Du côté du propriétaire/bailleur comme des colocataires, il est plus que nécessaire pour des raisons pratiques et financières de trouver un nouveau colocataire le plus rapidement possible! Mais attention: il est important de ne pas faire d’erreur et de bien choisir la personne qui viendra partager sa vie avec la votre! Pour cela, rendez-vous sur le site internet ou l’application gratuite Whoomies (disponible sur IOS et Android) pour trouver le colocataire qui vous convient et vous correspond selon vos centres d’intérêts et besoins! Pas mal non?

Partager l'article

Trouver facilement et rapidement votre futur colocataire en quelques clics grâce à Whoomies

Téléchargez l'application, remplissez vos critères et commencez à matcher !

Ces articles peuvent t'intéresser

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form