Devenir propriétaire-occupant: comment ça marche?

Que ce soit pour arrondir ses fins de mois, anéantir la solitude ou être exonéré d’impôts, devenir propriétaire-occupant est un phénomène de plus en plus courant en France et à l’étranger et on comprend pourquoi! Mettre en location une chambre ou une partie de son logement offre des avantages du côté du propriétaire comme du locataire. Mais au fait, comment ça marche? Whoomies vous explique tout ce qu’il faut savoir pour sauter le pas et devenir propriétaire-occupant !

Jul 27, 2020

Les règles à respecter pour devenir propriétaire-occupant

Avant de mettre une chambre de votre logement en location,  il faut vous assurer que cette dernière respecte bien les critères de décence et de sécurité. 3 conditions sont à respecter impérativement si vous louez une chambre de votre logement:


  • La surface de la chambre doit être de 9m² minimum.
  • La hauteur sous plafond de 2,20m minimum également.
  • La chambre doit permettre d’avoir accès à toutes les parties communes (salle à manger, cuisine, salle de bain, toilette…) et doit bénéficier d’un éclairage naturelle et d’une possibilité d’aérer la chambre.
chambre à louer colocation
Assurez-vous que la chambre que vous proposez à la colocation respecte toutes les règles en vigueur


La location d’une chambre meublée étant obligatoire, assurez-vous également que les équipements et mobiliers fournis sont suffisant pour que le locataire puisse y vivre convenablement. Assurez-vous également que l’assurance habitation de votre logement puisse également couvrir celle de votre locataire.
Le bail que vous fournirez au futur occupant devra détailler l’emplacement de la chambre, les charges et le mobilier fourni et les parties communes.

Attention : N’oubliez pas de faire le point sur vos diagnostics immobiliers sur performance énergétique ou les risques naturels et technologiques de votre logement. Le DPE doit dater de moins de 10 ans tandis que le ERNT de moins de 6mois.

Pour que l’entente et la cohabitation avec le locataire se passe au mieux, prenez le temps de bien réfléchir et choisir la personne avec qui vous vivrez! Grâce à Whoomies, trouvez le colocataire idéal selon vos besoins et vos centres d’intérêts. Postez votre annonce sur notre espace pro et Whoomies vous aide à trouver la perle rare!

L’exonération d’impôts pour un propriétaire occupant

Si l’ensemble des conditions ci-dessus sont respectées vous serez exonéré d’impôts, c’est à dire que vous ne serez pas soumis à une charge fiscale.

Attention: pour être exonéré d’impôts, il est obligatoire que la chambre mise en location soit meublée!  De plus, cette dernière doit impérativement:

  • constituer la résidence principale du locataire
  • faire partie de votre résidence principale
  • avoir un loyer décent.

Vous l’aurez compris, louer une de ses chambres permet un rendement locatif non négligeable à long terme.



Sous-louer quand on est locataire

De la même manière que pour un propriétaire, un locataire peut également sous-louer une chambre de son logement: il s’agit d’une sous-location partielle. Cette dernière doit respecter les mêmes règles que pour un propriétaire-occupant et doit être meublée. Bien évidemment, le locataire doit obtenir l’accord du propriétaire/bailleur avant de sous-louer une chambre et devra par la suite établir un contrat de sous-location. Le loyer demandé devra également correspondre à la surface louée.

Attention: si un manquement de paiement du loyer de la part du sous-locataire est constaté, le propriétaire peut réclamer au sous-locataire son dû, mais le locataire reste le seul responsable.



Les règles à respecter pour devenir propriétaire-occupant

Avant de mettre une chambre de votre logement en location,  il faut vous assurer que cette dernière respecte bien les critères de décence et de sécurité. 3 conditions sont à respecter impérativement si vous louez une chambre de votre logement:


  • La surface de la chambre doit être de 9m² minimum.
  • La hauteur sous plafond de 2,20m minimum également.
  • La chambre doit permettre d’avoir accès à toutes les parties communes (salle à manger, cuisine, salle de bain, toilette…) et doit bénéficier d’un éclairage naturelle et d’une possibilité d’aérer la chambre.
chambre à louer colocation
Assurez-vous que la chambre que vous proposez à la colocation respecte toutes les règles en vigueur


La location d’une chambre meublée étant obligatoire, assurez-vous également que les équipements et mobiliers fournis sont suffisant pour que le locataire puisse y vivre convenablement. Assurez-vous également que l’assurance habitation de votre logement puisse également couvrir celle de votre locataire.
Le bail que vous fournirez au futur occupant devra détailler l’emplacement de la chambre, les charges et le mobilier fourni et les parties communes.

Attention : N’oubliez pas de faire le point sur vos diagnostics immobiliers sur performance énergétique ou les risques naturels et technologiques de votre logement. Le DPE doit dater de moins de 10 ans tandis que le ERNT de moins de 6mois.

Pour que l’entente et la cohabitation avec le locataire se passe au mieux, prenez le temps de bien réfléchir et choisir la personne avec qui vous vivrez! Grâce à Whoomies, trouvez le colocataire idéal selon vos besoins et vos centres d’intérêts. Postez votre annonce sur notre espace pro et Whoomies vous aide à trouver la perle rare!

L’exonération d’impôts pour un propriétaire occupant

Si l’ensemble des conditions ci-dessus sont respectées vous serez exonéré d’impôts, c’est à dire que vous ne serez pas soumis à une charge fiscale.

Attention: pour être exonéré d’impôts, il est obligatoire que la chambre mise en location soit meublée!  De plus, cette dernière doit impérativement:

  • constituer la résidence principale du locataire
  • faire partie de votre résidence principale
  • avoir un loyer décent.

Vous l’aurez compris, louer une de ses chambres permet un rendement locatif non négligeable à long terme.



Sous-louer quand on est locataire

De la même manière que pour un propriétaire, un locataire peut également sous-louer une chambre de son logement: il s’agit d’une sous-location partielle. Cette dernière doit respecter les mêmes règles que pour un propriétaire-occupant et doit être meublée. Bien évidemment, le locataire doit obtenir l’accord du propriétaire/bailleur avant de sous-louer une chambre et devra par la suite établir un contrat de sous-location. Le loyer demandé devra également correspondre à la surface louée.

Attention: si un manquement de paiement du loyer de la part du sous-locataire est constaté, le propriétaire peut réclamer au sous-locataire son dû, mais le locataire reste le seul responsable.



Partager l'article

Envie de mettre une de vos chambres en location ?

Rendez-vous sur le site Whoomies pour en savoir plus !

Ces articles peuvent t'intéresser

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form