Covid-19 : une aide de 200 euros pour les jeunes « précaires ou modestes »

Bonne nouvelle pour les étudiants ! Face à une situation sanitaire rendant plus difficile la vie d’un bon nombre de la population, une mesure massive visant les jeunes a été prise par le gouvernement devant le Sénat. Le gouvernement prévoit en effet de verser 200 euros à 800.000 jeunes de moins de 25 ans, à compter de mi-juin. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe, exposant la stratégie de déconfinement, ce lundi 4 mai. Cette nouvelle aide à destination des jeunes se trouvant dans une "situation précaire ou modeste" en raison de la pandémie du coronavirus, répond à diverses situations précises.

May 15, 2020

Quels jeunes sont réellement concernés par cette mesure ?

Le Premier ministre a énoncé des situations bien spécifiques : Concernant “le jeune précaire qui a perdu son emploi ou son stage et ne peut plus en retrouver un autre” et les « étudiants ultramarins isolés qui n’ont pas pu rentrer chez eux »,  ils recevront cette aide exceptionnelle début juin. Concernant “l’étudiant qui ne peut plus gagner un peu d’argent en faisant du baby-sitting”, ni “manger pour pas cher au restaurant universitaire”, ils bénéficieront de cette somme à compter de mi-juin.

Comment y accéder ?

Dans le cas des étudiants, ils devront déposer en mai une demande d’aide auprès du CROUS dont ils dépendent. Pour les non étudiants, bénéficiaires d’aides au logement, ils percevront automatiquement l’aide exceptionnelle du gouvernement, via les caisses d’allocation familiales, a déclaré Gabriel Attal, secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse.

La raison d’une telle aide ?

Les aides annoncées en avril n’étaient pas accessibles aux moins de 25 ans. En effet, le gouvernement avait déjà annoncé une aide aux ménages les plus modestes d’une somme de 150 euros, plus 100 euros par enfant. Or, cette aide ne concernait que les familles. Cette nouvelle aide accès sur les étudiants comprend quelques 150 millions d’euros. « Ce sont des situations qui m’ont été remontées de manière très forte par les associations. Régulièrement surgissent des cas, des situations qui ne pouvaient pas être anticipés et il faut leur apporter une réponse » a souligné le secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse. À noter, cette aide viendra en complément des autres aides perçues par les étudiants habituellement.


Pour le Forum Français de la Jeunesse (FFJ), l’aide annoncée lundi constitue « un premier pas nécessaire » et rappelle que la « singularité » des 18-25 ans est « de ne disposer d’aucun filet de sécurité ». Cependant, l’organisation déplore toutefois le caractère « ponctuel » de cette aide, et son montant « largement inférieur au niveau du RSA ».

Pour trouver votre futur logement, à moindre coûts, consultez nos offres de logement disponibles sur Whoomies !

Quels jeunes sont réellement concernés par cette mesure ?

Le Premier ministre a énoncé des situations bien spécifiques : Concernant “le jeune précaire qui a perdu son emploi ou son stage et ne peut plus en retrouver un autre” et les « étudiants ultramarins isolés qui n’ont pas pu rentrer chez eux »,  ils recevront cette aide exceptionnelle début juin. Concernant “l’étudiant qui ne peut plus gagner un peu d’argent en faisant du baby-sitting”, ni “manger pour pas cher au restaurant universitaire”, ils bénéficieront de cette somme à compter de mi-juin.

Comment y accéder ?

Dans le cas des étudiants, ils devront déposer en mai une demande d’aide auprès du CROUS dont ils dépendent. Pour les non étudiants, bénéficiaires d’aides au logement, ils percevront automatiquement l’aide exceptionnelle du gouvernement, via les caisses d’allocation familiales, a déclaré Gabriel Attal, secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse.

La raison d’une telle aide ?

Les aides annoncées en avril n’étaient pas accessibles aux moins de 25 ans. En effet, le gouvernement avait déjà annoncé une aide aux ménages les plus modestes d’une somme de 150 euros, plus 100 euros par enfant. Or, cette aide ne concernait que les familles. Cette nouvelle aide accès sur les étudiants comprend quelques 150 millions d’euros. « Ce sont des situations qui m’ont été remontées de manière très forte par les associations. Régulièrement surgissent des cas, des situations qui ne pouvaient pas être anticipés et il faut leur apporter une réponse » a souligné le secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse. À noter, cette aide viendra en complément des autres aides perçues par les étudiants habituellement.


Pour le Forum Français de la Jeunesse (FFJ), l’aide annoncée lundi constitue « un premier pas nécessaire » et rappelle que la « singularité » des 18-25 ans est « de ne disposer d’aucun filet de sécurité ». Cependant, l’organisation déplore toutefois le caractère « ponctuel » de cette aide, et son montant « largement inférieur au niveau du RSA ».

Pour trouver votre futur logement, à moindre coûts, consultez nos offres de logement disponibles sur Whoomies !

Partager l'article

Faîtes des économies sur votre loyer grâce à Whoomies !

Découvrez nos annonces en colocation et résidences étudiantes dans toute la France et à Londres

Ces articles peuvent t'intéresser

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form