Comment éviter la résiliation du contrat d’électricité quand un coloc s’en va ?

Appartement plus grand, une bande de copains à la maison… S’installer en colocation, c’est souvent plein de bons moments. Cependant, la colocation ce n’est pas toujours simple, surtout quand il s’agit de mettre des contrats au nom d’un seul des membres de la colocation, et que par la suite ce dernier s’en va. Alors, quand on s’installe à plusieurs, comment faire pour gérer l’ouverture de ces contrats ? À quel nom le faire ? Et surtout, que faire si l’un des occupants choisit de quitter le nid ?

Jul 15, 2021

Quelles démarches effectuer pour ouvrir un contrat d’électricité à plusieurs ?

Choisir quel type de contrat vous voulez souscrire

Avant de s’installer en colocation, mieux vaut bien s’organiser. Répartition des tâches, des charges et règles de vie en communauté doivent être établies. Les colocataires ont en effet des droits et des devoirs. Pour le contrat d’électricité, deux solutions s’offrent à vous : souscrire un contrat au nom d’un seul et unique titulaire ou, ajouter un ou plusieurs co-titulaires au contrat.

Si vous optez pour la première option, vous devez avoir pleinement confiance en votre ou vos colocataires pour qu’ils paient leurs parts de la facture. En effet, vous êtes seul responsable des paiements et si par malheur une facture venait à ne pas être payée, vous devrez vous en acquitter vous-même.

L’idéal est donc de souscrire un contrat à plusieurs. En plus de rendre responsable chaque personne du paiement des factures, chaque co-titulaire pourra avoir un justificatif de domicile à son nom. Cependant, soyez vigilant quant aux conditions que proposent le fournisseur vers lequel vous souhaitez vous tourner. Certains, comme EDF, n’acceptent que deux personnes sur un même contrat pour une colocation.

Procéder à l’ouverture du compteur.

Comme pour tout contrat, vous pouvez effectuer les démarches d’ouverture de votre compteur en ligne ou contacter directement le fournisseur de votre choix pour qu’il vous accompagne. Si vous rejoignez une colocation déjà existante et que vous souhaitez ajouter votre nom à un contrat existant, vous devez simplement contacter le fournisseur actuel du logement afin qu’il ajoute votre nom au contrat. Pensez à faire ces démarches une quinzaine de jours avant votre emménagement afin d’être sûr d’avoir l’électricité au moment de votre entrée dans les lieux.

Quelles démarches effectuer auprès de votre fournisseur pour quitter la colocation ?

Sans résiliation de votre part, vous continuerez à vous acquitter de factures qui ne sont pas les vôtres.

Vous êtes seul titulaire du contrat.

Si tous les locataires souhaitent quitter le logement en même temps, rien de plus simple. La résiliation de son contrat Engie par exemple, se passe par téléphone ou par l’espace client en ligne. D’autres fournisseurs ne permettent que la résiliation par téléphone. Pensez à effectuer votre relevé de compteur avant pour le communiquer à votre fournisseur.

Si vous êtes le seul à quitter les lieux et que le contrat est à votre nom, il faudra éviter de le résilier pour ne pas faire payer des frais inutiles de réouverture du compteur lors de la souscription d’un nouveau contrat au nom des colocataires afin de garder l’électricité dans le logement. La solution est donc d’ajouter les colocataires au nom du contrat existant, et de supprimer le vôtre au passage.

Vous êtes co-titulaire du contrat d’électricité.

Pour éviter la résiliation de son contrat EDF, ou d’un autre fournisseur, les choses doivent être faites dans les règles. Encore plus simple qu’une résiliation classique, supprimer votre nom de votre contrat partagé ne vous prendra que le temps d’un appel. Il vous suffit de contacter votre fournisseur afin de lui signaler votre départ du logement. Ainsi, votre nom n'apparaîtra plus sur les prochaines factures.

A garder en tête : Il faudra changer l’IBAN pour s’assurer que le fournisseur puisse toujours prélever les sommes des factures sur le bon compte.

Retrouvez toutes les informations relatives au contrat d’électricité en colocation sur Selectra.

Quelles démarches effectuer pour ouvrir un contrat d’électricité à plusieurs ?

Choisir quel type de contrat vous voulez souscrire

Avant de s’installer en colocation, mieux vaut bien s’organiser. Répartition des tâches, des charges et règles de vie en communauté doivent être établies. Les colocataires ont en effet des droits et des devoirs. Pour le contrat d’électricité, deux solutions s’offrent à vous : souscrire un contrat au nom d’un seul et unique titulaire ou, ajouter un ou plusieurs co-titulaires au contrat.

Si vous optez pour la première option, vous devez avoir pleinement confiance en votre ou vos colocataires pour qu’ils paient leurs parts de la facture. En effet, vous êtes seul responsable des paiements et si par malheur une facture venait à ne pas être payée, vous devrez vous en acquitter vous-même.

L’idéal est donc de souscrire un contrat à plusieurs. En plus de rendre responsable chaque personne du paiement des factures, chaque co-titulaire pourra avoir un justificatif de domicile à son nom. Cependant, soyez vigilant quant aux conditions que proposent le fournisseur vers lequel vous souhaitez vous tourner. Certains, comme EDF, n’acceptent que deux personnes sur un même contrat pour une colocation.

Procéder à l’ouverture du compteur.

Comme pour tout contrat, vous pouvez effectuer les démarches d’ouverture de votre compteur en ligne ou contacter directement le fournisseur de votre choix pour qu’il vous accompagne. Si vous rejoignez une colocation déjà existante et que vous souhaitez ajouter votre nom à un contrat existant, vous devez simplement contacter le fournisseur actuel du logement afin qu’il ajoute votre nom au contrat. Pensez à faire ces démarches une quinzaine de jours avant votre emménagement afin d’être sûr d’avoir l’électricité au moment de votre entrée dans les lieux.

Quelles démarches effectuer auprès de votre fournisseur pour quitter la colocation ?

Sans résiliation de votre part, vous continuerez à vous acquitter de factures qui ne sont pas les vôtres.

Vous êtes seul titulaire du contrat.

Si tous les locataires souhaitent quitter le logement en même temps, rien de plus simple. La résiliation de son contrat Engie par exemple, se passe par téléphone ou par l’espace client en ligne. D’autres fournisseurs ne permettent que la résiliation par téléphone. Pensez à effectuer votre relevé de compteur avant pour le communiquer à votre fournisseur.

Si vous êtes le seul à quitter les lieux et que le contrat est à votre nom, il faudra éviter de le résilier pour ne pas faire payer des frais inutiles de réouverture du compteur lors de la souscription d’un nouveau contrat au nom des colocataires afin de garder l’électricité dans le logement. La solution est donc d’ajouter les colocataires au nom du contrat existant, et de supprimer le vôtre au passage.

Vous êtes co-titulaire du contrat d’électricité.

Pour éviter la résiliation de son contrat EDF, ou d’un autre fournisseur, les choses doivent être faites dans les règles. Encore plus simple qu’une résiliation classique, supprimer votre nom de votre contrat partagé ne vous prendra que le temps d’un appel. Il vous suffit de contacter votre fournisseur afin de lui signaler votre départ du logement. Ainsi, votre nom n'apparaîtra plus sur les prochaines factures.

A garder en tête : Il faudra changer l’IBAN pour s’assurer que le fournisseur puisse toujours prélever les sommes des factures sur le bon compte.

Retrouvez toutes les informations relatives au contrat d’électricité en colocation sur Selectra.

Partager l'article

Vous connaissez le coliving ?

Le coliving est une solution de logement qui vous permet d'éviter les prises de tête concernant les contrats d'éléctricité, d'internet etc.. Vous aurez juste à poser vos valises ! Découvrez tous nos coliving en France sur l'application Whoomies disponible sur iOS & Android

Ces articles peuvent t'intéresser

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form