Colocation : l’importance de l’acceptation de l’autre

Les événements se déroulant actuellement aux Etats-Unis autour de la mort de George Floyd, un noir américain étouffé par un policier dont les derniers mots ont été “I can’t breath”, nous rappellent l’importance de lutter contre le racisme et autres discriminations persistantes.

Jul 1, 2020

Au sein d’une même colocation, les colocataires vivent et évoluent ensemble dans un logement qu’ils partagent. Cette notion de partage implique la nécessité d’accepter, comprendre et interagir avec l’autre. Qu’est-ce que l’acceptation de l’autre ? La loi nous le rappelle au sein de l'article 1 de notre Constitution française, dans lequel la République "assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction de sexe, d'origine ou de religion", c’est donc un principe fondamental ! Il doit l’être tout autant au moment d'emménager avec une personne. La différence fait la richesse, et vivre avec une personne dont la culture, les habitudes alimentaires ou coutumes sont différentes, permet un enrichissement mutuel

Pour 71% des candidats interrogés*, la démarche de se mettre en colocation est celle de rencontrer de nouvelles personnes et pour 31% de vivre en communauté. Il apparaît donc évident que les futurs colocataires cherchent une nouvelle proximité, de nouvelles expériences à partager, un environnement commun avec d’autres personnes. 

La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres. Il est plus que jamais nécessaire de faire bouger les frontières et barrières afin de parachever la perspective d’un monde meilleur. Cette ouverture à l’autre commence dès le moment où nous vivons ensemble sur terre et sur ce point, on s’intéresse à cette cohabitation au sein d’un même logement. Les relations amicales et amoureuses sont des composantes de nos vies et ces liens deviennent fondamentales pour les colocataires.

Quelques chiffres regrettables au sein d’une enquête de SOS Racisme relative aux discriminations raciales au logement, qui a démontré que les personnes d'origine étrangère ont beaucoup moins de chances d'accéder au logement

Il ne faut plus attendre la commission de tels actes de violence pour apprendre le respect de l’autre et l’acceptation de nos différences, quelles qu’elles soient. Whoomies se tient aux côtés de ceux qui luttent pour un vivre ensemble meilleur, des perspectives d’avenir pour tous. Notre objectif étant de vous aider à trouver un logement et de rencontrer des personnes en temps réel, exempt de tout jugement ou “à priori”, mais qui seront dans la mesure du possible, compatibles avec vous. Les barrières physiques, ethniques, religieuses ou morales ne sauraient entrer en ligne de compte.  

Avez-vous déjà vécu avec une personne “différente” de vous en colocation ? Qu’en tirez-vous de cette expérience ? Rejoignez le débat !


Au sein d’une même colocation, les colocataires vivent et évoluent ensemble dans un logement qu’ils partagent. Cette notion de partage implique la nécessité d’accepter, comprendre et interagir avec l’autre. Qu’est-ce que l’acceptation de l’autre ? La loi nous le rappelle au sein de l'article 1 de notre Constitution française, dans lequel la République "assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction de sexe, d'origine ou de religion", c’est donc un principe fondamental ! Il doit l’être tout autant au moment d'emménager avec une personne. La différence fait la richesse, et vivre avec une personne dont la culture, les habitudes alimentaires ou coutumes sont différentes, permet un enrichissement mutuel

Pour 71% des candidats interrogés*, la démarche de se mettre en colocation est celle de rencontrer de nouvelles personnes et pour 31% de vivre en communauté. Il apparaît donc évident que les futurs colocataires cherchent une nouvelle proximité, de nouvelles expériences à partager, un environnement commun avec d’autres personnes. 

La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres. Il est plus que jamais nécessaire de faire bouger les frontières et barrières afin de parachever la perspective d’un monde meilleur. Cette ouverture à l’autre commence dès le moment où nous vivons ensemble sur terre et sur ce point, on s’intéresse à cette cohabitation au sein d’un même logement. Les relations amicales et amoureuses sont des composantes de nos vies et ces liens deviennent fondamentales pour les colocataires.

Quelques chiffres regrettables au sein d’une enquête de SOS Racisme relative aux discriminations raciales au logement, qui a démontré que les personnes d'origine étrangère ont beaucoup moins de chances d'accéder au logement

Il ne faut plus attendre la commission de tels actes de violence pour apprendre le respect de l’autre et l’acceptation de nos différences, quelles qu’elles soient. Whoomies se tient aux côtés de ceux qui luttent pour un vivre ensemble meilleur, des perspectives d’avenir pour tous. Notre objectif étant de vous aider à trouver un logement et de rencontrer des personnes en temps réel, exempt de tout jugement ou “à priori”, mais qui seront dans la mesure du possible, compatibles avec vous. Les barrières physiques, ethniques, religieuses ou morales ne sauraient entrer en ligne de compte.  

Avez-vous déjà vécu avec une personne “différente” de vous en colocation ? Qu’en tirez-vous de cette expérience ? Rejoignez le débat !


Partager l'article

Vivons ensemble dans le respect et le partage !

Telle est la devise de Whoomies. Trouvez votre futur logement sur le site ou l'appli !

Ces articles peuvent t'intéresser

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form