Arnaques de logement : comment les éviter au maximum ?

L’an dernier plus de 7000 personnes ont été sujettes à une arnaque de location, soit 30% de plus qu’il y’a deux ans. Aujourd’hui on vous explique comment repérer une fausse annonce, un faux propriétaire et les pièces que l’on ne peut pas vous demander.

Jul 21, 2021
Sommaire

Les fausses annonces de logement

Une fausse annonce c’est quoi ? Il s’agit d’une personne malveillante qui va se faire passer pour un propriétaire-bailleur et vous extorquer de l'argent ou vos données personnelles. Généralement, l'arnaqueur disparait une fois l’envoi d'argent ou de documents effectué, sans laisser de trace, alors un conseil soyez vigilant ! L'arnaque à la location est une pratique qui est répandue, d'autant plus dans les grandes villes dites « tendues » où il est difficile de trouver un logement. Les candidats se retrouvent en situation d'urgence et sont donc plus vulnérables et donc plus à même de tomber dans le panneau.

Comment détecter une arnaque ?

Un faux annonceur va tout faire pour vous donner confiance et brouiller les pistes. Soit il aura une grammaire et une orthographe médiocre ce qui sera assez simple à déceler. Soit celui-ci à une écriture irréprochable sans faute d’orthographe, et peut même avoir une fausse pièce d'identité pour appuyer son sérieux. Cependant, il y a tout de même certains éléments qui doivent vous mettre la puce à l'oreille, parce qu'on ne le dira jamais assez : méfiez-vous d'une annonce qui est trop belle pour être vraie.

Tout d'abord, si vous repérez une annonce dont le montant du loyer est bien en dessous du prix du marché, par rapport à sa superficie, son emplacement ou les prestations proposées, méfiez-vous. Si vous avez un doute, vous pouvez consulter des études sur les prix des loyers pratiqués dans votre ville de recherche, faire des comparaisons avec les annonces aux critères équivalent, ou bien renseignez-vous auprès de votre entourage.

Autre point, si les photos de l'annonce font particulièrement envie, et qu'elles semblent être tout droit sorties d'un magazine de déco, faites attention ! Une technique très simple pour repérer une fausse photo, téléchargez la et mettez la dans la barre de recherche Google Images : si vous la voyez sur des sites de déco, des sites de logements à un autre prix bien plus haut, il y’a de grandes chances que l’annonce soit fausse.

Enfin, si dans vos échanges avec le bailleur, si celui-ci vous explique qu'il ne souhaite pas réaliser un maximum de profit, mais simplement que son logement soit occupé, mettez fin à vos échanges, il y a de fortes chances qu'il s'agisse d'une arnaque ! Celui-ci va généralement vous demander assez rapidement une somme d'argent avant d'avoir signé votre bail, qui est une méthode illégale soit dit en passant ! Le bailleur frauduleux propose souvent au locataire de lui verser une somme allant de 500 à 2000€ avec des moyens tels que Mandat Cash, Western Union, Moneygram, Ticket Neosurf** qui ont tous un point commun : le destinataire peut recevoir votre argent en cash, ce qui le rend intraçable.

Quelles solutions Whoomies met en place contre ces pratiques ?

Whoomies s’associe à différents partenaires sérieux dans le domaine du logement afin éviter cela. Dans un premier temps nous vous conseillons d'utiliser la plateforme Dossier Facile, qui est la plateforme de dossier de location gérée par l’État ! Il s'agit d'un tiers de confiance qui vous permettra d’avoir toutes les pièces nécessaires. En parallèle, Whoomies et ses experts vérifient la quasi totalité des annonces à la main pour s’assurer de la fiabilité de celles-ci. De plus, des logements en colocation, en coliving ou en résidences étudiantes sont très rarement assujetties à ces types de pratiques en vue de l'encadrement présent.

Enfin, si malgré toutes ces précautions, vous avez malheureusement été abusé, vous devez déposer plainte au commissariat de police ou de gendarmerie, en apportant un maximum de preuves, telles que vos échanges avec le bailleur.

Pour conclure, il se peut que certains annonceurs malveillants parviennent à passer entre les mailles du filet alors signalez ces annonces et on ne vous le dira jamais assez : soyez vigilant !

Les fausses annonces de logement

Une fausse annonce c’est quoi ? Il s’agit d’une personne malveillante qui va se faire passer pour un propriétaire-bailleur et vous extorquer de l'argent ou vos données personnelles. Généralement, l'arnaqueur disparait une fois l’envoi d'argent ou de documents effectué, sans laisser de trace, alors un conseil soyez vigilant ! L'arnaque à la location est une pratique qui est répandue, d'autant plus dans les grandes villes dites « tendues » où il est difficile de trouver un logement. Les candidats se retrouvent en situation d'urgence et sont donc plus vulnérables et donc plus à même de tomber dans le panneau.

Comment détecter une arnaque ?

Un faux annonceur va tout faire pour vous donner confiance et brouiller les pistes. Soit il aura une grammaire et une orthographe médiocre ce qui sera assez simple à déceler. Soit celui-ci à une écriture irréprochable sans faute d’orthographe, et peut même avoir une fausse pièce d'identité pour appuyer son sérieux. Cependant, il y a tout de même certains éléments qui doivent vous mettre la puce à l'oreille, parce qu'on ne le dira jamais assez : méfiez-vous d'une annonce qui est trop belle pour être vraie.

Tout d'abord, si vous repérez une annonce dont le montant du loyer est bien en dessous du prix du marché, par rapport à sa superficie, son emplacement ou les prestations proposées, méfiez-vous. Si vous avez un doute, vous pouvez consulter des études sur les prix des loyers pratiqués dans votre ville de recherche, faire des comparaisons avec les annonces aux critères équivalent, ou bien renseignez-vous auprès de votre entourage.

Autre point, si les photos de l'annonce font particulièrement envie, et qu'elles semblent être tout droit sorties d'un magazine de déco, faites attention ! Une technique très simple pour repérer une fausse photo, téléchargez la et mettez la dans la barre de recherche Google Images : si vous la voyez sur des sites de déco, des sites de logements à un autre prix bien plus haut, il y’a de grandes chances que l’annonce soit fausse.

Enfin, si dans vos échanges avec le bailleur, si celui-ci vous explique qu'il ne souhaite pas réaliser un maximum de profit, mais simplement que son logement soit occupé, mettez fin à vos échanges, il y a de fortes chances qu'il s'agisse d'une arnaque ! Celui-ci va généralement vous demander assez rapidement une somme d'argent avant d'avoir signé votre bail, qui est une méthode illégale soit dit en passant ! Le bailleur frauduleux propose souvent au locataire de lui verser une somme allant de 500 à 2000€ avec des moyens tels que Mandat Cash, Western Union, Moneygram, Ticket Neosurf** qui ont tous un point commun : le destinataire peut recevoir votre argent en cash, ce qui le rend intraçable.

Quelles solutions Whoomies met en place contre ces pratiques ?

Whoomies s’associe à différents partenaires sérieux dans le domaine du logement afin éviter cela. Dans un premier temps nous vous conseillons d'utiliser la plateforme Dossier Facile, qui est la plateforme de dossier de location gérée par l’État ! Il s'agit d'un tiers de confiance qui vous permettra d’avoir toutes les pièces nécessaires. En parallèle, Whoomies et ses experts vérifient la quasi totalité des annonces à la main pour s’assurer de la fiabilité de celles-ci. De plus, des logements en colocation, en coliving ou en résidences étudiantes sont très rarement assujetties à ces types de pratiques en vue de l'encadrement présent.

Enfin, si malgré toutes ces précautions, vous avez malheureusement été abusé, vous devez déposer plainte au commissariat de police ou de gendarmerie, en apportant un maximum de preuves, telles que vos échanges avec le bailleur.

Pour conclure, il se peut que certains annonceurs malveillants parviennent à passer entre les mailles du filet alors signalez ces annonces et on ne vous le dira jamais assez : soyez vigilant !

Partager l'article

En recherche de logements pour l'année prochaine ?

Sur Whoomies, retrouvez des milliers d'annonces de logements vérifiées manuellement par nos experts pour minimiser le plus possible le risque de fausses annonces. Colocations, coliving, résidences étudiantes, appart'hotels... trouvez le logement qu'il vous faut sur l'application Whoomies !

Ces articles peuvent t'intéresser

Thank you! Your submission has been received!

Oops! Something went wrong while submitting the form